Piscine intérieure : choisir le bon système de déshumidification

Avoir une piscine intérieure est à la fois pratique et esthétique. Cela rajoute de la valeur au bâtiment. Cependant, quand l’eau chaude de la piscine s’évapore, elle humidifie les parois en se transformant en gouttelettes d’eau. L’atmosphère devient suffocante, les équipements se dégradent, la structure et le revêtement se détériorent. Il faut donc penser à réaliser la déshumidification d’une piscine d’intérieur.

Un système à ne pas négliger

La déshumidification d’une piscine d’intérieur permet de régler la température. Une piscine intérieure accumule de l’eau et cause un taux élevé d’humidité. Il s’agit d’hygrométrie. L’eau se transforme en gaz et s’infiltre ou se dépose un peu partout. Pour éviter toutes dégradations, il faut un taux d’hygrométrie de 60 %. Afin d’atteindre cet objectif, il faut utiliser un déshumidificateur d’air. En plus de protéger les parois, les équipements et autres contre l’humidité, un déshumidificateur maintiendra l’environnement sain. Votre bâtiment sera à l’abri des moisissures, de mauvaises odeurs, etc.

Le déshumidificateur d’air aura pour rôle d’aspirer l’humidité ambiante. Il refroidira l’air pour condenser l’humidité. Il le réchauffera par la suite et le transformera en air sec et chaud. En plus de vous équiper d’un déshumidificateur, vous pouvez également améliorer l’isolation de la pièce où la piscine est installée. Faire appel à une couverture pour couvrir la piscine vous permettra également d’améliorer les conditions de la pièce.

Comment choisir un déshumidificateur d’air ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte lors du choix de ce genre d’équipement. Cela garantira un bon taux d’hygrométrie. Parmi les critères, il y a la taille du bassin ainsi que la température (de l’air et de l’eau). Dans le cas où la piscine est sous la véranda, vu qu’il y a plusieurs surfaces vitrées, le mieux, c’est de choisir un système muni d’un réseau de gaines. Ce réseau sera déployé autour du local. Dans le cas où la piscine serait sous abri, le mieux, c’est un déshumidificateur d’ambiance. Sinon, vous pouvez aussi choisir un déshumidificateur encastré muni d’une couverture.

Dans le cas où la piscine serait utilisée toute l’année, optez pour une centrale de déshumidification. Cette dernière sera équipée d’une batterie d’eau chaude qu’il faudra installer près de l’abri. Après, vous devez choisir votre système suivant sa capacité de déshumidification et ses fonctionnalités complémentaires (traitement des vitrages, etc.). À noter que vous pouvez demander conseil à un magasin spécialisé pour choisir le système adéquat.

L’installation du déshumidificateur d’air

La déshumidification d’une piscine d’intérieur nécessite quelques règles pour ce qui est de l’installation. Les équipements d’ambiances peuvent être installés dans la pièce où la piscine est située vu qu’ils sont de petite taille. Cependant, pour les autres modèles plus imposants (encastrées ou gainables), l’installation se fait dans un local technique. Ils doivent être cachés pour un rendu plus esthétique. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il s’agit d’équipements composés d’éléments en mouvement. Ces éléments provoquent des vibrations. Il faut donc suivre quelques critères lors de l’installation. Tout d’abord, adoptez des plots anti-vibration et installez le déshumidificateur dessus. Installez également le système sur un support rigide ou sinon sur un socle éloigné de la surface du bâtiment.

Les différents modèles de mini piscines
Entretien de votre piscine : les règles d’or d’un nettoyage efficace